Accueil ACTUALITÉS Me MAssokhna Kane demande l’interdiction de lA Puplicitédu Procès dans la presse...

Me MAssokhna Kane demande l’interdiction de lA Puplicitédu Procès dans la presse le juge Samba Kane dit niet

68
0
PARTAGER

Le juge Samba Kane a rejetée la requête de Me Massokhna Kane demandant l’interdiction de la publicité des débats d’au-
ldience dans la presse.
a presse a vraiment bon dos. Au lieu de préparer ses plaidoiries pour tirer son
client dans mailles de la justice, Me Massokhna Kane n’a trouvé rien d’autres que de s’en pren- dre à la presse. l’avocat de imam Alioune ndao a, hier, for- mulé une requête pour deman- der au président du tribunal d’interdire la publicité des dé- bats d’audience dans la presse. « nous demandons à la chambre d’interdire la publicité des dé- bats dans la presse. C’est un pro- cès qui est d’enjeu très grave. les débats sont commentés dans la presse. Je n’ai jamais vu une presse aussi bien documen- tée. On dirait qu’ils ont tout. il y a même des « Wakh sa Xaalat ». Ça créée dans l’opinion une psy- chose de dangerosité alors que ça n’existe. la presse a déjà re- connu nos clients. elle présente nos clients comme des per-
sonnes dangereuses », a déclaré la robe noire. faisant ses obser- vations sur la requête de l’avo- cat, le maitre des poursuites rappelle le caractère public des débats. « si un accusé estime que des propos tenus par X ou Y ont eu à dénaturer les faits, ils ont la possibilité d’ester en jus- tice pour cesse une telle situa- tion. Je ne pense pas qu’il faille jusqu’à interdire la publicité des débats. d’autant plus que l’au- dience est publique », a indiqué le procureur Aly Ciré ndiaye. le juge samba Kane a opposé un niet catégorique à la requête de l’avocat. « « le tribunal, ni son président ne dispose du pouvoir ou de la prérogative d’exercer un contrôle sur les comptes ren- dus de la presse. la chambre re- jette cette demande », a tranché le président de la chambre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here